Mesdemoiselles, Messieurs ; un nouvel Event est disponible juste là ! N'hésitez pas, inscrivez vous ~

Partagez | .
 

 Hum... Je suis pas là, passez votre chemin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
I am
× Messages : 407
× Age : 22


Inventaire
Inventaire ~ :
Maîtrise de ses compétences ~:
1/20  (1/20)

MessageSujet: Hum... Je suis pas là, passez votre chemin    Sam 17 Aoû - 0:30

Armenia Nakamura
«
Demeurer me serait une devise idéale, la pourrait-on seulement tenir.»
PRENOM(S): Armenia, Valentine
 
NOM: Nakamura

AGE: 17

ORIENTATION SEXUELLE: Joue sur tous les tableaux

FILIERE & CLUB: Maniement et maîtrise des armes pour la filière ainsi que le club de danse



I am ... I was ...

CARACTERE:  Armenia est une fille plutôt solitaire qui a du mal à se lier. Ce n’est pas parce qu’elle ne veut pas mais c’est qu’elle n’y arrive pas. Elle ne sait pas comment se comporter avec les inconnus ayant été élevé dans un domaine privé loin de tout. Elle peut paraitre froide en apparence mais ce n’est qu’une facade, en réalité elle est d'une timidité maladive. Cette fille est un mystère pour beaucoup de gens car très peu connaissent son histoire, d'où elle vient, qui sont ses parents. De plus elle a du mal à s’attacher aux autres ainsi que de faire confiance aux personne qui l’approche, ce qui rend plus difficile la communication avec autrui. Cependant quand elle aime quelqu’un, elle est prête à tout même à tuer si nécessaire, rien ne l’arrête, elle est déterminée à remplir son objectif. Avec les gens qu’Armenia apprécie et seulement en privée, elle peut être souriante, joyeuse et même un peu fofolle sur les bords. Rare sont les élus à la voir dans un tel état.  
PHYSIQUE: Armenia est une fille simple, des cheveux plutôt court d’un noir de jais avec une mèche qui lui tombe devant les yeux, elle n’ jamais réussit à la dompter. Ces yeux noir sont plutôt banal, aucune profondeur, aucun éclat, bref normal de son point de vue, certe ils ont un certains éclats bleutés en fonction de la luminosité mais ceci est plutôt rare. Le reste de son visage est la plupart du temps cacher derrière son écharppe qu'elle ne quitte que rarement même en été il est commun de l'a voir avec une écharpe d'un rouge sang autour du cou. Si vous lui disez qu’elle a un corp élancé, elle vous dira que c’est à cause de la danse. Elle garde la taille grâce à ce sport ainsi que le maniement des armes. Sa peau est aussi blanche que de la porcelaine,il lui est impossible de bronzer, elle n’a jamais résolu ce mystère et pourtant c’est pas faute d’avoir éssayé. Elle n’a pas de formes généreuses comme ces filles qu’elle voit de temps à autre, et elle le vit très bien, après tout c’est génant dans les mouvements ainsi que pour courir et s’entrainer. Armenia s'habille de façon à pouvoir bouger librement en toute occasion, aucune robe, aucun accessoire qui viendrait troubler ces mouvements. A part son écharpe bien sûr. Pourquoi? Ceci est un mystère.
HISTOIRE: Beaucoups d’hommes sont nés et sont morts depuis l’apparition de l’espèce humaine. Chaque être fut différents pas un seul ne se ressemblait tout comme la petite Armenia, née le 11 mais 1996.  Comme certain, et c’est regrettable, sa mère Yuki est morte pendant l’accouchement. Heureusement, à l’heure actuelle, ça se produit rarement mais cela existe encore. Certain diront que c’est la faute du nouveau né, d’autre comme Ryo diront que la vie reprend ces biens alors qu’elle en offre de nouveau sur la terre. Bien sûr la mort de sa femme fut un coup terrible à encaisser mais Armenia était devenu sa raison de vivre à présent et il allait tout faire pour son bien.  Sauf que son père n’était pas un petit chef d’entreprise tout à fait banal, ni un artisan respectable, non c’était un mafieux ou plutôt un Yakuza comme on le dit au japon. De plus c’était pas un Yakuza de bas rang mais le bras droit du chef autant dire qu’il était respecté. Donc après la mort de sa femme il alla demandé protection à son chef et ami qui accepta de les cacher dans une propriété loin de la ville afin d’assurer leur protection il leur offra quelques hommes de mains.

C’est dans cet environnement masculin que la petite Nakamira fut élevée. Sans autorité féminine elle fut  élevé à la garçonne, préférant les épée de bois aux poupées en porcelaine ainsi que les joggings aux robes. De temps à autres, elle était obligé d’en porter une lorsque le chef, Kirito, organisait des soirées. D’ailleurs celles-ci n’étaient pas une partie de plaisir pour la jeune fille qui en plus de devoir porter une robe, devait s’accomoder de deux ou trois garde du corps. Son père était vraiment parano, de plus les gardes du corps étaient des gens qui l’avaient vu grandir et qui se faisait un devoir de donner leur vie pour elle. Tout ça parce qu’ils s’étaient attaché à elle.

Bref en dehors de ces soirées ennuyantes où elle restait dans son coin ne voulant pas se mêlé à la populace, elle étudiait les matières générales des cours auquels elle n’avait pas le droit d’assister dans une école ainsi que le maniement de certaine arme et l’apprentissage d’art martiaux pour qu’elle puisse se défendre en cas de soucis.  Si elle prenait l’avis de ces gardiens il disait qu’elle ne se débrouillait pas trop mal pour une fille mais pour elle, elle avait encore beaucoup de chemin à faire.

Arrivée à l’âge de l’adolescence, toute la maisonnée se demanda si c’était bien pour elle qu’elle n’est pas d’ami. Car elle se renfermait de plus en plus sur elle-même. Déjà qu’elle était solitaire de nature… il fallait vraiment faire quelque chose, cependant pour Ryo, il était hors de question de mettre son ange en danger et de l’envoyer à l’école. Vu qu’il était le bras droit, personne n’osait le contredire, ils étaient dans une impasse.

Cependant un jour, un garçon vint résoudre le problème, en effet, c’était un jeune du village d’à coté qui venait prendre des nouvelles et voir si tout allait bien étant donné que les yakuzas ne créaient aucun lien avec les habitants aux alentours. Le jeune garçon devait avoir un ou deux ans de plus  qu’Armenia, il ferait un bon compagnon pour la jeune fille, pensèrent chacun des habitants de la maison. Le garçon prénommé Owen fut très choqué d’apprendre qui était ces voisins peu ordinaires, il voulut appelé la police mais les yakuzas l’avaient prévenu, s’il le faisait, ils n’auraient aucun mal à faire disparaitre le corp. Voyant sa peur, ils proposèrent un marché, s’il vivait avec eux et devenait l’ami d’Armenia, il le laisserait tranquil lui et sa famille. Acculé il se devait d’accepter, et c’est ainsi qu’Owen se rapprocha de la jeune fille qui n’était pas au courant pour un sous du marché passé dans son dos.

Malgré des debuts difficils l’amitié entre les deux jeunes s’épanouit. Ils avaient pas mal de points communs, ils riaient beaucoup et pouvaient parler des heures ensemble sans se lasser. Un jour il lui parla de Fordham, une académie pas comme les autres. Il lui raconta les particularitées de cette dernière. Armenia ne connaissait pas le monde à part cette maison, il lui était difficil de croire que de telles choses existaient. Il sourit devant la naïveté de son amie avant de lui demander de le regarder dans les yeux, ce qu’elle fit et la elle vit des yeux rouges. Elle poussa un cri craintif et s’éloigna d’Owen, tandis que celui-ci éclatait de rire. Il lui demanda si elle le croyait, elle ne put qu’hocher la tête. Il lui expliqua ensuite plus en détail le monde qui l’entourait mais surtout l’académie. Des étoiles brillaient dans les yeux des deux jeunes après cette petite discussion.

A partir de ce jour, elle commença à  faire sentir à ces gardiens mais surtout à son père qu’elle voulait quitter la maison, après tout elle était assez grande et l’académie où elle voulait aller même si c’était loin proposait maniement et maitrise des armes, vut qu’elle avait de bonne base c’était parfait. De grandes crises éclatèrent entre le père et la fille sous le regard des autres. Plus personne  ne pipait mot dans ces cas là. Le quotidien de la maisonnée était bouleversé. Armenia qui commençait à en avoir marre, s’isolait dans la campagne environnante. Ces gardiens inquiets mais compréhensif la laissait faire surtout qu’elle s’endormait dans les champs pas de quoi en faire un drame… Ou pas.

En effet un jour, un drame, arriva. Après une énième dispute, Armenia s’enfuit un peu plus loin et s’endormit  comme à son habitude en ressassant les contre arguments de son père. Elle mettait une stratégie en place, elle était déterminée et elle ne lacherait rien ! Quand elle se réveilla, elle eut du mal à savoir s’il faisait jour ou nuit, une vive lueure éclairait le ciel. Elle se redressa à toute vitesse et vit avec horreur la maison en flamme. Armenia courut aussi vite que possible et demanda à un garde dehors qui se trouvait encore à l’intérieur. Il lui répondit qu’un peu moins une dizaine de personne était encore bloqué, dont son père. Affolée elle voulut allé l’aider mais quelqu’un la retint, elle aperçut dans les flammes deux yeux rouges. Owen ? A ce moment là la batîsse s’effondra.

-Noooon !

Son cri déchira l’air du soir, ce n’était pas possible, son père ne pouvait pas mourir, ils ne pouvaient pas se quitter sur une dispute. Elle se débattit dans les bras d’un de ses gardiens qui essayait de la calmer mais finalement il furent obliger de l’assomer.

Quand elle se réveilla la première personne qu’elle vit à son chevet était devenu son pire cauchemard. A peine fut elle réveiller qu’elle le frappa. Il tomba à terre et lui demanda ce qu’il n’allait pas.

-          Ce qui ne va pas ? Mon père est mort par ta faute ! Cria a-t-elle.
-          Ma faute ? Mais j’ai rien fait, de défendit Owen.
-          Sale menteur j’ai vu tes yeux rouges dans les flammes, ça ne peux être que toi.
-          Un démon ? Pourquoi un démon viendrait ici. Je te jure Armenia ce n’est pas moi.
-          Désolé mais je ne peux pas te croire.
-          Laisse moi une chance de te le prouver… Pour notre amitié.
-          Je… je …

Elle éclata en sanglot et Owen vint la réconforter. Il l’embrassa sur la tête.
 
-          Je te promets de tout faire pour trouver qui a fait ça.
 
Elle hocha la tête mais lui dit cependant qu’elle ne pouvait plus lui faire confiance. Il eut du mal à accepter mais se résigna à s’éloigné d’Armenia. Avant de partir il lui offrit cependant son écharppe rouge sang qu’il ne quittait presque jamais. Il lui enroula autour du cou et lui demanda de ne pas l’oublier. Elle acquieça et il disparut.

Lorsque Kirito vint la voir, elle lui demanda sans préambule d’aller à Fordham. Ce dernier devant le regard remplit de détermination de la fille de son regrétté ami, ne put qu’accepter. Il savait qu’elle ne lacherait pas l’affaire. Elle ressemblait trop à son père pour ça. Il fit toutes les démarches nécessaires à son inscription.
C’est ainsi qu’Armenia, fille de Yakuza, arriva à l’académie !


And in real life ?

PRENOM: Bon aller je vous le dit mais ne le dîtes à personne c’est un secret... Alisson
AGE: 17ans
AVATAR: Mikasa Ackerman

TU FAIS DU RPG DEPUIS LONGTEMPS ? 3 ans mais j’ai fais une pause de quelques mois -_-

COMMENT TU AS CONNU LE FORUM ? Facebook

CODE DU REGLEMENT ;

UNE QUESTION, SUGGESTION ? Je connais pas tout encore donc rien pour l’inqtant mais merci de demander.

Fiche créée par Madouce pour http://epicode.bbactif.com">Epicode, ne pas retirer le copyright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'assassin schizophrène

avatar
I am
× Messages : 344
× Age : 21


Inventaire
Inventaire ~ :
Maîtrise de ses compétences ~:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Hum... Je suis pas là, passez votre chemin    Sam 17 Aoû - 9:54

Bienvenue a toi ! 
Le nom Nakamura me dit un truc ... Mais quoi ?



~ Yuki Furukawa ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
× Messages : 407
× Age : 22


Inventaire
Inventaire ~ :
Maîtrise de ses compétences ~:
1/20  (1/20)

MessageSujet: Re: Hum... Je suis pas là, passez votre chemin    Sam 17 Aoû - 10:44

Merci!!!
Aucune idée je l'ai trouvé dans Noms japonais, je trouvais que ça sonnait bien...
Il doit surement se trouver dans un anime ou autre ...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Débile en Chef

avatar
I am
× Messages : 1302
× Age : 23


Inventaire
Inventaire ~ :
Maîtrise de ses compétences ~:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Hum... Je suis pas là, passez votre chemin    Sam 17 Aoû - 11:50

Présentation validée !

Bienvenue à toi !
Malgré pas mal de fautes, la fiche est plus que correcte, je ne vois rien à redire.
Tu peux donc à partir de maintenant non seulement commencer à RP, mais aussi créer ta fiche de lien. Pense à aller te recenser ici.
Tu seras en chambre 16 ; seule pour le moment ! Les chambres, juste là.

Pour finir, amuses toi bien chez nous ~


On The Highway To Hell ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hum... Je suis pas là, passez votre chemin    

Revenir en haut Aller en bas
 

Hum... Je suis pas là, passez votre chemin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jouer sous les étoiles [feat. Abraxas] Bisounours passez votre chemin, Merci
» Passez votre chemin, c'est une mission pour moi!
» Bonjour, je suis l'amante de votre fille [Alicia]
» Jena - La lumière qui éclaire ton chemin /en cours/
» Nai Anar caluva tielyanna !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Fordham :: Batiment Administratif :: Présentations. :: Inscriptions Validées.-